La RT2012

La RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne, tout en suscitant :

  • Une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements ;
  • Un très bon niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix de système énergétique ;
  • Un équilibre technique et économique entre les énergies utilisées pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire.

La RT2012 définit 5 postes différents :

  • L'enveloppe du bâtiment (les matériaux pour la construction)
  • L'étanchéité à l'air (éviter toutes les fuites. La maison doit être la plus étanche possible)
  • Le chauffage (assurer le confort avec peu d'énergie). L'effet joule est très pénalisé (chauffage électrique par exemple)
  • L'eau chaude sanitaire (pour les douches et la cuisine)
  • La ventilation (il faut que les entrées d'air et extraction soit régulées donc les rendre parfaitement étanche.

Trois exigences de résultats pour respecter la RT 2012 :

  • L'efficacité énergétique du bâti, elle impose une limitation simultanée du besoin en énergie pour les composantes liées à la conception du bâti (chauffage, refroidissement et éclairage), imposant ainsi son optimisation indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre.
  • La consommation énergétique du bâtiment : Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la valeur du Cepmax s'élève à 50 kWhEP/(m².an) d'énergie primaire en moyenne, modulé selon la localisation géographique, l'altitude, le type d'usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie et les réseaux de chaleur les moins émetteurs de CO2.Cette exigence impose, en plus de l'optimisation du bâti exprimée par le Bbio, le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement.
  • Le confort d'été dans les bâtiments non climatisés : la RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d'assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement. a réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d'une séquence de 5 jours très chauds d'été n'excède pas un seuil.

Source : Le Ministère de la transition écologique et solidaire.

Groupe Nezou ©   Tous droits réservés 2019 - Mentions légales - Réalisation : concepteur-internet.fr
Constructeur de maisons individuelles, maisons traditionnelles, contemporaines, modernes, maison ossature bois, travaux de rénovation, agrandissement, surélévation, rénovation, adaptation, extension, agrandissement, restauration, maîtrise d'oeuvre, conseil, constructeur de votre maison en Finistère, constructeur de maison en bois sur tout le Grand Ouest (Bretagne et Normandie) et région Parisienne
TOP
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En Savoir + OK